PATHOLOGIE et REMEDES

Tout comme le corps humain , un bâtiment peut connaitre de la pathologie qui sera :

  • congénitale , c'est ce que l'on appellera les malfaçons, les défauts de réalisations , les erreurs de conception,
  • accidentelle ou maladive,  c'est ce que l'on appellera les désordres ,
  • de vieillesse, c'est ce que l'on appellera la vétusté .....

C'est très imagé de façon volontaire, afin que le lecteur ne pense pas que tout désordre provient d'une erreur de réalisation .... Une construction vit, évolue , s'use et peut avoir eu des défauts dès sa réalisation .

Le rédacteur, au fil de ses lignes, tente de vous faire connaitre cette pathologie, parfois évolutive et ses remèdes éventuels.

 

   MALFACONS  -  DEFAUTS de REALISATION ....

1 . Etude de sol  -  Portance  -  Fondations :

 

L’objectif d’une étude de sol est par rapport à sa portance qui permettra de supporter le poids de la future construction , et   par rapport sa pollution potentielle pouvant découler d’une activité précédemment exercée sur les lieux.

 

La portance du sol s’exprime en kg/cm² et permet de déterminer la nature des fondations futures ( semelles simples, armées, pieux … ) ; on réalise cette étude au moyen d’un pénétromètre ;   à chaque palier de 10 cm, le nombre de coups  nécessaires pour enfoncer le train de tiges sur la longueur du palier est enregistré et donne ainsi la résistance de pointe dynamique Ri qui est une pression

 

Les fondations vont donner l'assise et   supporter le poids de la construction . Elles doivent être calculées    selon une technique adaptée à la nature du sol et du sous-sol.

 

Pathologie : des fondations mal étudiées ou non réalisées conformément aux données ressortant de l’étude théorique ,  peuvent  être à l'origine de désordres graves voire irrémédiables donc irréparables  de la maçonnerie  …. On connaît d’importants chantiers , qui achevés, au moment de la réception, ont été entièrement démolis pour défaut de fondations … (  LYON 2005   -  coût : 17 millions d'euros -  ).

 

Remèdes : démolition ( cas extrême ) ou reprise en sous œuvre   ..  La reprise en sous oeuvre d’un mur passe par la mobilisation de reports de charges ….   donc par injection de boues , par parois …

 

 

2. Murs d'élévation :

A suivre . en construction

JURITEC - CREATOR

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site